Contenu

Fête musulmane de l’Aïd-el-Kébir 2020 : organisation dans le département de l’Allier

 

L’Aïd-el-Kébir, ou Aïd-al-Adha, est une fête célébrée chaque année par les musulmans du monde entier. Cette fête, réunissant les familles, est un moment important de partage et de convivialité, qui s’accorde avec la liberté de culte assurée par notre Constitution.

 

Cette fête doit se dérouler dans le respect des réglementations sanitaire, environnementale, commerciale en vigueur ainsi que dans le respect des règles de bien traitance animale.

Le premier jour de la fête religieuse musulmane de l’Aïd-al-Adha devrait avoir lieu cette année autour du vendredi 31 juillet 2020.

À cette occasion, les services de l’État, en relation avec les associations et les représentants du culte musulman, veillent à ce que cette fête puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles et dans le respect des réglementations. Une réunion de préparation le 23 juin 2020, en préfecture, entre les services de l’État, les associations et les représentants du culte musulman et les établissements d’abattage a permis de se concerter sur l’organisation de cette fête.

Les différents lieux d’abattages autorisés sont :

Les établissements d’abattage de l’Allier ne fonctionneront pas le week-end des 1er et 2 août 2020. Le cas échéant, des sacrifices programmés pour ces 2 jours devront être reportés au lundi 3 août ou vers des abattoirs des départements voisins.

Les animaux sacrifiés rituellement ne pourront être abattus que dans un abattoir agréé et placé sous le contrôle des inspecteurs sanitaires de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de l’Allier (DDCSPP). L’abattage clandestin est un délit passible de 6 mois d’emprisonnement et 15 000 € d’amende (art L237-2 du code rural et de la pêche maritime).

De plus, du 10 juillet au 14 août 2020, les ventes aux particuliers et les transports par les particuliers d’ovins, de caprins et de bovins sur le département de l’Allier sont interdits par l’arrêté préfectoral n° 1619/2020 du 29 juin 2020.

 
 

Documents associés :