Archives

Contenu

Un nouveau mode de scrutin et de nouveaux cantons pour les élections départementales

 

Les 22 et 29 mars, les électeurs sont convoqués pour élire leurs conseillers départementaux.
En application de la loi du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, le conseil général et les conseillers généraux sont renommés respectivement conseil départemental et conseillers départementaux.

 

De nouveaux cantons

Ces élections auront lieu dans le cadre de la nouvelle carte cantonale dont les limites ont fait l’objet d’une révision générale entre mars 2013 et février 2014.

Le mode de scrutin

Les électeurs des 19 cantons du département de l’Allier élisent désormais au conseil départemental deux conseillers départementaux de sexe différent, qui présentent leur candidature en binôme. Chaque candidat a un suppléant de même sexe.

Les conseils départementaux seront désormais renouvelés intégralement et non plus par moitié.

Les conseillers départementaux sont élus pour six ans et sont rééligibles.

Une fois élus, les deux membres du binôme exerceront leur mandat indépendamment l’un de l’autre.

Pour être élu au premier tour de scrutin, un binôme de candidats doit réunir :

  • la majorité absolue des suffrages exprimés ;
  • un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits dans le canton.

Au second tour de scrutin, l’élection a lieu à la majorité relative, quel que soit le nombre de votants. Si plusieurs binômes de candidats obtiennent le même nombre de suffrages, l’élection est acquise au binôme qui comporte le candidat le plus âgé.

Nul binôme ne peut être candidat au second tour s’il ne s’est présenté au premier tour et s’il n’a obtenu un nombre de suffrages égal au moins à 12,5 % du nombre des électeurs inscrits dans le canton.

Si un seul binôme de candidats remplit ces conditions, le binôme ayant obtenu après celui-ci le plus grand nombre de suffrages au premier tour peut se maintenir au second.

Si aucun binôme de candidats ne remplit ces conditions, les deux binômes ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour peuvent se maintenir au second.

Informations complémentaires :