Archives

Contenu

Un dispositif de téléprotection grave danger dans l’Allier

 

Vendredi 11 mars 2016, Arnaud COCHET, préfet de l’Allier, a signé, au tribunal de grande instance de Moulins, avec les présidents des tribunaux de grande instance, les procureurs de la République, le conseil départemental, le directeur départemental de la sécurité publique, le colonel commandant le groupement de gendarmerie, le directeur du SPIP et différentes associations, la convention relative au dispositif de téléprotection grave danger.

 

Le département de l’Allier rejoint ainsi les territoires déjà équipés du dispositif de téléprotection grave danger. Celui-ci, en permettant une alerte rapide des services de sécurité, a pour but de rassurer les personnes menacées de violences conjugales. Le dispositif se matérialise par un téléphone qui, grâce à une touche préprogrammée, permet au bénéficiaire de joindre, en cas de danger, une plateforme téléphonique dédiée, mais aussi d’être géolocalisé.

Trois téléphones portables ont été répartis dans les trois parquets de l’Allier. Les procureurs de la République ont la faculté d’attribuer un téléphone lorsqu’ils le jugent nécessaire, aux personnes menacées de violences dans le cadre conjugal.