Contenu

France Relance : les premiers projets d’abattoirs sélectionnés

 

Dans le cadre de France Relance, le plan de modernisation des abattoirs vise à aider les porteurs de projet à améliorer l’outil d’abattage en soutenant les investissements matériels ou immatériels, notamment pour améliorer la protection animale et les conditions de travail des opérateurs.

 

La téléprocédure permettant le dépôt de dossiers par les demandeurs a ouvert le 15 décembre 2020 et a rapidement rencontré un succès important : mi-février 2021, 72 dossiers avaient été déposés.

La commission nationale de sélection des dossiers déposés dans le cadre du plan de modernisation des abattoirs de France Relance a en effet tenu sa première réunion mardi 16 février 2021, sous la présidence de la Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises, et réunissant les représentants du ministère (directions d’administration centrale et directions régionales) et de FranceAgriMer.

Deux dossiers ont d’ores et déjà été validés par la commission. L’abattoir de porcs de Tradival situé à Lapalisse (Allier) et l’abattoir multi-espèces du Faou (Finistère) bénéficieront chacun d’un soutien de l’Etat, grâce au plan France Relance, à hauteur de 2 millions d’euros. Cette commission évalue les projets les plus importants en termes d’investissements. Parallèlement aux travaux de la commission nationale, les autres dossiers déposés dans le cadre du plan de modernisation des abattoirs sont étudiés et sélectionnés par les directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF).

 
 

Documents associés :