Vie courante

Contenu

La prévention des risques de la vie courante

 

Les différentes campagnes de prévention actuellement en cours

 

Campagne nationale de sécurité en montagne


Comme chaque année, le ministère des Sports et le ministère de l’Intérieur s’associent pour conduire la campagne nationale 2017-2018 de sécurité en montagne.

Le nombre important d’accidents en montagne s’explique par une mauvaise connaissance du milieu ou de l’activité sportive pratiquée mais aussi par une préparation physique insuffisante.

Tous les efforts doivent donc être unis autour d’un seul objectif : la réduction des accidents en montagne par une sensibilisation optimale des pratiquants.

La campagne hiver 2017-2018 a pour but de faire prendre conscience au public des précautions à respecter en montagne, tant sur le plan de la condition physique que sur le plan de la météo dont il convient de s’informer préalablement à toute sortie.

Les bons comportements à suivre lors des différentes activités sportives sont répertoriés dans un livret de format très léger intitulé « Pour que la montagne reste un plaisir » que vous pourrez télécharger sur le site "Prévention Hiver" du ministère des sports.


Campagne de prévention des intoxications au monoxyde de carbone

Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone?
lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est un gaz indétectable. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire ces intoxications :


Campagne de prévention des noyades

La campagne de prévention repose sur le dépliant "Se baigner sans danger !". Il s’adresse aussi bien aux parents de jeunes enfants qu’aux adultes de plus de 45 ans, également souvent touchés par les noyades. Organisé en quatre parties (conseils avant la baignade, pendant la baignade, sécurité en piscine et sécurité des loisirs nautiques), "Se baigner sans danger !" vise à rendre plus accessible l’information en donnant des conseils simples à chacun, quel que soit le lieu de baignade.

dépliant
Affiche

Dans le cadre de la prévention des noyades, la direction générale de sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) a édité un set de table destiné à l’ensemble des sites de restauration à proximité des lieux de baignades.

Set de table en grand format (nouvelle fenêtre)
Set de table

Campagne de prévention des défenestrations accidentelles d’enfants

Les bons conseils pour prévenir les défenestrations :

La moitié des chutes d’enfants par la fenêtre a lieu pendant la préparation des repas

Le printemps et l’été, ainsi que les moments de préparation des repas sont des situations particulièrement propices à la survenue des défenestrations chez les jeunes enfants. La moitié des chutes a lieu pendant la préparation du repas.

62% des défenestrations surviennent alors que l’ouverture des fenêtres dispose d’une protection (barres d’appui, rambardes de sécurité). L’INPES rappelle quelques conseils de prévention :

  • il ne faut jamais laisser un enfant seul, ou sous la responsabilité d’un autre enfant ou adolescent, près d’une fenêtre ouverte ou sur un balcon ;
  • il ne faut jamais laisser des meubles ou objets sous une fenêtre : les enfants peuvent s’en servir pour accéder à leur ouverture.

Verrous, poignées verrouillables, entrebâilleurs, bloc-portes, barrières qui font office de garde corps ne suffisent pas et ne remplacent jamais la vigilance d’un adulte.

Afin de prévenir les accidents, l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) a réalisé les deux affiches figurant ci-dessous :

Affiche n°1 : Fenêtre ouverte = danger Affiche n°2 : Fenêtre ouverte = danger