Actualités

Contenu

Journée mondiale des réfugiés

 

Le 20 juin de chaque année est la journée mondiale des réfugiés.

 

Qu’est-ce que la journée mondiale des réfugiés ?

Décrétée en décembre 2000 par une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies, cette journée est l’occasion de rendre hommage aux personnes qui ont dû tout fuir, afin de saluer leur espoir et leur courage de reconstruire leur vie en sécurité. Elle a été célébrée pour la première fois le 20 juin 2001.

Cette journée commémorative est désormais relayée dans de nombreux pays pour rendre hommage aux réfugiés, aux demandeurs d’asile, aux personnes déplacées et aux apatrides. Elle vise à donner à chacun les moyens de comprendre la situation des réfugiés et l’impérieux besoin de les protéger et de les accueillir.

À l’enjeu individuel d’accompagner chaque réfugié dans un parcours d’intégration adapté s’ajoute un enjeu de cohésion sociale qui mobilise l’ensemble des ministères sur plusieurs champs de politiques publiques. Les projets développés depuis un an visent à mettre l’accent sur l’appropriation de la langue et des valeurs de la République, à renforcer l’accès au logement, à la santé et à l’emploi. L’enjeu est de construire une intégration durable dans notre société.

Dans l’Allier, plusieurs dispositifs d’intégration nationaux et régionaux sont en place à destination des réfugiés, ainsi que différentes structures d’accueil. Deux exemples : le programme régional d’intégration des réfugiés de l’Allier (PRIR03) et le centre provisoire d’hébergement (CPH).

Le programme régional d’intégration des réfugiés de l’Allier (PRIR 03)

Afin de répondre au mieux aux projets de vie et aux besoins des personnes ayant obtenu le statut de réfugiés ou la protection subsidiaire (victime de traitement inhumain ou dégradant, personne en zone de conflit…), l’État, au travers de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et des Populations de l’Allier a financé un nouveau dispositif d’accompagnement au niveau départemental, le Programme Régional d’Intégration des Réfugiés de l’Allier (PRIR 03), porté par l’association Forum Réfugiés-Cosi.

Ce dispositif a pour vocation d’accompagner les personnes bénéficiaires d’une protection internationale vers l’emploi et/ou la formation professionnelle et vers le logement pérenne. Il s’adresse aux personnes ayant obtenu une protection internationale depuis moins d’un an et qui sont hébergées dans l’Allier.

Dans la cadre de cette journée Marie-Thérèse Delaunay, sous-préfète de Montluçon, a rencontré le groupe « passerelle », qui suit des cours de français langue étrangère à la maison des jeunes et de la culture (MJC) de Montluçon ainsi que les acteurs du dispositif du programme régional d’intégration des réfugiés (PRIR).

Le centre provisoire d’hébergement

Un centre provisoire d’hébergement (CPH) est un centre d’hébergement et de réinsertion sociale pour les bénéficiaires de la protection internationale, réfugiés et protégés subsidiaires.
Il a pour vocation de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des bénéficiaires en prenant en compte l’ensemble des aspects de la vie quotidienne (accès aux droits, scolarisation, santé, logement, formation, emploi…).

Les personnes bénéficiaires sont hébergées pour neuf mois, période qui peut être renouvelée par période de trois mois sur accord de l’office français pour l’immigration et l’intégration (OFII).
Pour ce public, caractérisé par une fragilité psychologique et sociale, ce temps est nécessaire pour pouvoir acquérir une autonomie suffisante et parvenir à une intégration durable dans notre société.

Hélène Demolombe-Tobie, secrétaire générale de la préfecture de l’Allier s’est rendu au centre d’hébergement de Moulins-Yzeure. À la suite de cette visite, elle a pu échanger avec une famille syrienne bénéficiant de cet accompagnement.