Contenu

Influenza aviaire : la biosécurité

 

Présentation des mesures de biosécurité à mettre en œuvre dans le cadre de la lutte contre l’influenza aviaire dans les élevages avicoles et les basses-cours des particuliers.

 

Depuis la mise en évidence de circulation de virus d’influenza aviaire hautement pathogène dans les élevages et basses-cours du Sud-Ouest de la France à l’automne 2015, la surveillance et la lutte contre diffusion de cette maladie à laquelle toutes les espèces d’oiseaux sont sensibles ont été renforcées. Les éléments d’analyse de l’agence nationale d’évaluation des risques (ANSES) montrent que les virus détectés ne présentent pas de risque de transmission à l’homme. Toutefois, la situation reste très préoccupante pour la pérennité des filières volailles de l’ensemble du territoire national.

De plus, suite à la découverte de nouveaux cas d’influenza aviaire hautement pathogène en Europe, dès le 16 novembre 2016, la France renforce les mesures de biosécurité afin d’éviter la propagation de ce nouveau virus.

Les cas détectés récemment chez nos voisins touchent plus particulièrement la faune sauvage. A ce titre, le ministère de l’agriculture relève le niveau de risque de transmission de ce virus à élevé dans les zones humides où se concentrent la faune sauvage et constituent des arrêts pour les oiseaux migrateurs.

Les mesures de biosécurité à mettre en œuvre ont été précisées par l’arrêté ministériel du 8 février 2016 modifié. Elles ont pour objectif de mettre en place des mesures concrètes qui permettent de lutter contre la réintroduction dans les exploitations de volailles du virus influenza aviaire et de limiter le risque de diffusion à l’intérieur des exploitations et vers d’autres exploitations.
Cet arrêté ministériel s’applique à l’ensemble des détenteurs de volaille du territoire national, aux exploitations commerciales comme aux exploitations non commerciales : détenteurs de palmipèdes, de gallinacés, de gibiers pour l’élevage, le repeuplement ou l’agrément, responsables de parcs zoologiques.

L’objectif est de renforcer les mesures en matière de protection physique et de conditions de fonctionnement des exploitations avicoles. Ces mesures doivent être appliquées de façon pérenne et par tous pour assurer une protection sanitaire efficace et durable.

Les règles de biosécurité pour les professionnels

L’ITAVI a élaboré des fiches pédagogiques "influenza aviaire" pour la mise en œuvre pratique des mesures de biosécurité. Ces fiches sont disponibles sur son site.

Pour accompagner les détenteurs, des formations sont organisées sur l’ensemble du territoire par VIVEA.

Télécharger la plaquette "Les mesures de biosécurité en élevage de volailles" pour l’Allier. (format pdf - 672.1 ko - 19/10/2016)

Les règles de biosécurité pour les particuliers possédant une basse-cour

Plaquette sur les mesures de biosécurité pour les basses-cours (format pdf - 163 ko - 19/10/2016) .

Depuis le 1er juillet 2016, date d’entrée en vigueur de l’arrêté du 8 février 2016, chaque détenteur de volailles ou d’autres oiseaux captifs doit mettre en place un plan de biosécurité pour l’ensemble de son exploitation et respecter le principe de la gestion en bande unique.

Un délai de deux ans pour « la mise en œuvre des aménagements et travaux nécessaires à la mise en place de certaines mesures de biosécurité et/ou au passage au fonctionnement en bande unique » est prévu par les textes.

La dérogation est soumise à autorisation de la DDCSPP, sur la base d’une déclaration par le détenteur d’un engagement à réaliser les travaux avant la fin du délai de deux ans.

La demande de dérogation (format pdf - 103.7 ko - 19/10/2016) est à adresser par courrier à : DDCSPP - Services vétérinaires Dérogation IA 20 Rue Aristide Briand - CS 60042 03402 YZEURE Cedex.

Retrouvez toutes les informations sur la situation en France sur le site du ministère de l’agriculture sur la page dédiée.

Références réglementaires :

Contacts :

Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations de l’Allier
Service Santé, Protection des Animaux et de l’Environnement
20 Rue Aristide Briand
CS 60042
03402 YZEURE Cedex
Téléphone : 04 70 48 35 00
Télécopie : 04 70 48 36 47
Courriel : ddcspp@allier.gouv.fr