Contenu

Espaces Naturels, Biodiversité

 

Pour en savoir plus sur les espaces naturels et la biodiversité du département de l’Allier

 

Introduction

Le Département de l’Allier se caractérise par une diversité exceptionnelle en matière d’habitats naturels source de biodiversité. Il compte ainsi de nombreuses espèces d’intérêts, protégées sur le plan national et européen, avec par exemple :

  • la loutre, le castor, le saumon, le crapaud sonneur à ventre jaune dans les vallées alluviales et les gorges, la cistude, le triton crêté, dans les étangs et les mares des sites forestiers, de nombreuses variétés de chauves-souris, des insectes tels que le lucane, la rosalie des Alpes, le damier de la succise et le cuivré de la bistorte (papillons de clairière),
  • des espèces végétales rares : dicrane et buxbaumie (mousses), drosera et rosolis (plantes carnivores des tourbières), marsilée (fougère aquatique),
  • enfin de très nombreuses espèces de l’avifaune comme par exemple l’aigle botté, le milan royal, la cigogne, la pie-grièche, la sterne.

L’action de l’État pour la préservation des espèces et de leurs habitats se traduit, en particulier, par la mise en place de zonages environnementaux afin d’encadrer les activités potentiellement impactantes.

Natura 2000 :

Natura 2000 est un réseau européen de sites remarquables par leur biodiversité que deux directives européennes (« Oiseaux » 1979 et « Habitats » 1992) visent à maintenir. Dans l’Allier, il concerne 10 % du territoire répartis sur 21 sites. La finalité de la démarche Natura 2000 consiste à préserver les biotopes existants. Pour ce faire est promue, auprès des propriétaires ou ayant-droit recensés sur les sites, une contractualisation s’appuyant sur une rémunération (ou exonération fiscale) de leurs activités respectueuses de l’environnement. Ainsi y contribuent les mesures agro-environnementales (MAE), les contrats forestiers et autres milieux ainsi que les chartes.

Evaluations des incidences Natura 2000 :
Les projets, travaux ou manifestations susceptibles d’un impact notable sur les sites doivent également faire l’objet d’une évaluation d’incidences préalable.

Liens vers sites utiles :

La Réserve Naturelle du Val d’Allier (RNVA)

La Réserve Naturelle du Val d’Allier (RNVA) a pour objectif la préservation du site naturel de la rivière Allier entre St Loup et Toulon sur Allier. La RNVA est inscrite à l’inventaire du patrimoine naturel. Elle représente un témoignage du paysage avant interventions artificielles de l’Homme et un espace de mobilité favorisant le renouvellement des milieux naturels et donc la biodiversité. Elle s’étend sur une superficie de 1 450 ha, concerne 9 communes : Bessay sur Allier, La Ferté Hauterive, St Loup, Toulon sur Allier, Bressolles, Chatel de Neuvre, Chemilly, Contigny et Monétay sur Allier. Elle bénéficie du concours financier de l’État et est suivie par un Comité consultatif présidé par M. le Préfet. Les gestionnaires en sont l’Office National des Forêts et la Ligue de Protection des Oiseaux.

Protection biotope

Promulgation de deux APPB (arrêtés préfectoraux de protection du biotope) :

Un arrêté préfectoral portant protection du biotope de la rivière Allier (APPB « rivière Allier ») ainsi qu’un arrêté préfectoral portant protection du biotope des oiseaux nichant au sol (APPB « oiseaux nichant au sol ») sont d’application depuis le 26 mai 2011.
Les APPB ont pour objectif de favoriser la conservation de milieux naturels nécessaires à l’alimentation, la reproduction, le repos ou la survie d’espèces protégées sur le territoire français, qu’il s’agisse de faune ou de flore.
La rivière Allier et ses abords abritent de nombreuses espèces remarquables (l’Oedicnème criard, le Héron bihoreau, le Campagnol amphibie, la Cistude d’Europe, le Lézard des souches, le Cuivrés des marais, la Marsilée à quatre feuilles notamment).

APPB « rivière Allier » (format pdf - 276 ko - 11/10/2011) (carte définissant le zonage) (format pdf - 5.7 Mo - 11/10/2011) Formulaire de demande d’autorisation préalable concernant les interventions visées à l’art. 2 de l’arrêté préfectoral (format pdf - 165.5 ko - 22/12/2011)
Sa zone d’application de 2873 hectares se situe à l’intérieur du domaine public fluvial de l’État (DPF), comportant la rivière Allier sur tout son linéaire départemental, hors Réserve Naturelle Nationale du Val d’Allier, sur des zones naturelles (hors urbanisées et industrielles).
Il n’impose pas de contraintes nouvelles mais permet de pérenniser les bonnes pratiques actuelles.
Les activités continueront à s’exercer conformément à ce qui était déjà contenu dans les arrêtés préfectoraux d’occupation du DPF.

APPB " oiseaux nichant au sol " (format pdf - 202.3 ko - 11/10/2011) et arrêté modificatif appb oiseaux nichant au sol (format pdf - 803 ko - 17/02/2017) (cartes annexes appb oiseaux nichant au sol) (format pdf - 10.9 Mo - 17/02/2017)
Sa zone géographique d’application se situe sur 5 zones localisées sur 6 communes (CHÂTEAU SUR ALLIER, SAINT LÉOPARDIN D’AUGY, MOULINS, VARENNES SUR ALLIER, CRÉCHY, SAINT YORRE).
Ces ilots sont situés sur le domaine public fluvial.
L’arrêté modificatif apporte quelques nouveautés, la période d’accès aux ilots est, notamment, étendue du 1er avril au 31 août.

Pour approfondir le sujet, lien vers des sites Internet :