Contenu

Emploi : retour à l’emploi après un congé parental

 

Le 1er septembre dernier, les représentant·e·s de l’Etat, de la CAF et du Pôle emploi ont signé une convention visant à accompagner les personnes en congé parental vers un retour à l’emploi.

 

Les services de l’Etat en charge des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes se sont associés au Pôle emploi et à la Caisse des Allocations Familiales pour proposer un dispositif facilitant le retour à l’emploi des personnes ayant pris un congé parental. Ce dernier étant pris majoritairement par des femmes (97%), ce sont elles qui bénéficieront le plus de cette convention.

Voir l’article de presse associé à cet événement : lamontagne.fr - Faciliter l’emploi après un congé parental

Un enjeu d’égalité et d’accès aux droits

Selon l’Observatoire DEs NOn-REcours aux aides et services (ODENORE) et l’Observatoire des inégalités, de nombreuses personnes qui auraient le droit à des aides et des services n’en bénéficient pas, soit parce qu’elles ne savent pas que ces aides existent, soit parce qu’elles n’en font pas la demande, par manque de temps, par anticipation de la complexité des démarches…

En 2011, un rapport du député Dominique Tian a ainsi chiffré à 5,3 milliards le montant des non-recours au RSA et à 4,7 milliards les non-recours aux prestations familiales et de logement. Les personnes en situation du vulnérabilité sociale sont les plus touchées : femmes, seniors, jeunes, demandeurs et demandeuses d’emploi, ménages à faibles revenus, personnes sans domicile, etc.

Avec cette convention pour le retour à l’emploi des personnes ayant pris un congé parental, les différents partenaires s’engagent pour faciliter l’accès aux droits et le recours aux prestations auxquelles les familles ont le droit. Cette démarche d’ "aller vers" bouleverse le fonctionnement des services en proposant toute l’offre d’accompagnement à laquelle les personnes en congé parental peuvent prétendre, sans attendre que seules les personnes informées se manifestent.

L’accompagnement vers le retour à l’emploi

Les allocataires de la PREPARE (PREstation PARtagée d’Education de l’enfant) dont les droits se terminent dans les 3 à 6 mois seront invité·e·s par email et par sms à des réunions d’information collectives ayant lieu sur chaque bassin (Moulins, Vichy, Montluçon).

Au cours de ces réunions, leurs enfants pourront être gardés par des professionnel·le·s de la petite enfance.

Des conseiller·e·s de la CAF et du Pôle emploi seront présent·e·s pour expliquer aux bénéficiaires le type d’accompagnement dont ils/elles peuvent bénéficier, et pour détailler les aides auxquelles ils/elles peuvent prétendre.

Ainsi, la CAF présentera les solutions d’aide à la recherche d’un mode de garde (crèche, halte-garderie, assistant·e·s maternel·le·s…) et les financement existants pour faciliter l’accès à ces modes de garde.

Le Pôle emploi présentera son offre de service : évaluation des compétences, appui à la construction d’un projet professionnel pour une première entrée sur le marché ou une reconversion professionnelle, information sur le marché du travail local, techniques de recherche d’emploi, accompagnement pour cibler les offres d’emploi et organiser sa recherche d’emploi…

Les bénéficiaires de la PREPARE, lorsqu’ils/elles sont des parents isolés de jeunes enfants et qu’ils/elles reprennent un emploi ou engagent une formation, peuvent bénéficier d’une aide financière : l’Aide à la Garde d’Enfants pour les Parents Isolés (AGEPI) sous réserve du respect de certaines conditions.

Pour plus de précisions, visionnez le reportage de Cristel Delorme et Sébastien Joly sur Chouet’TV.