Archives

Contenu

Bilan de la sécurité routière en 2015

 

Au cours de la conférence de presse du 29 janvier dernier, Arnaud COCHET, Préfet de l’Allier, a évoqué les chiffres de la sécurité routière en 2015. Il a indiqué que dans le domaine de la sécurité routière, les résultats enregistrés en 2015 ne n’étaient pas à la hauteur de l’investissement des services de l’État (police, gendarmerie, service chargés de la prévention) pour prévenir et réprimer les comportements dangereux.

 

En effet, le nombre de tués sur les routes de l’Allier en 2015 a augmenté, retrouvant le niveau de l’année 2013. On dénombre ainsi 30 tués en 2015 (25 tués en 2014). Le nombre de blessés est toutefois en baisse : 258 en 2015 (302 en 2014), pour un total, lui aussi en baisse, de 221 accidents. Dans 27 % des accidents mortels, l’alcool est en cause, tandis que 36 % des accidents mortels sont dus à une vitesse excessive.

Il y a quelques années, la RCEA (RN79) concentrait une grande part des accidents mortels du département. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, grâce notamment aux aménagements successifs réalisés sur cet axe et à la mobilisation des forces de l’ordre. Mais les accidents corporels sur la RCEA restent toujours très graves. En revanche on a constaté en 2015 une augmentation des accidents sur le réseau autoroutier, avec quatre personnes tuées sur l’A71. Par ailleurs, les séniors ont payé un lourd tribut en 2015, avec 7 tués.

Le préfet a indiqué que, en 2016, l’Allier participerait pleinement au programme national de renforcement des contrôles de vitesse, qui se concrétisera par la modernisation du parc de radars existant et par l’implantation de nouveaux équipements. Par ailleurs, l’usage du téléphone, l’alcool ou les stupéfiants continueront à être réprimés avec fermeté par les forces de l’ordre. Dans le domaine de la prévention, le plan départemental d’actions de sécurité routière 2016 met notamment l’accent sur les séniors.