Contenu

Assemblée Générale des Intervenants Départementaux de la Sécurité Routière (IDSR)

 

Le 15 février 2017, la Préfecture de l’Allier a rassemblé ses Intervenants Départementaux de la Sécurité Routière* (IDSR) pour faire un bilan de l’année 2016 et évoquer les perspectives d’évolution pour l’année 2017.

 

Cette réunion présidée par Madame le Directeur de Cabinet du Préfet a permis d’échanger sur différentes problématiques de Sécurité Routière rencontrées dans l’Allier, notamment sur :

  • Le manque de visibilité des piétons et des cyclistes.
    Il est rappelé qu’il est obligatoire lorsque l’on circule à vélo que ce vélo soit équipé :
    • d’un phare avant blanc ou jaune et d’un phare arrière rouge (allumés s’il fait nuit ou si la météo diminue la visibilité sur les routes) ;
    • de réflecteurs visibles latéralement (catadioptres sur les rayons des roues ou/et pneus à flancs réfléchissants) ;
    • réflecteurs de pédales.
      Il est également conseillé pour augmenter sa visibilité de porter un gilet fluorescent ou à défaut, des vêtements de couleurs claires.
  • Les problèmes de distracteurs comme le téléphone portable :
    La fonction de conduite demande toute notre attention, une seconde d’inattention suffit pour provoquer un accident. La Sécurité Routière a développé l’application mobile « Mode Conduite ». Cette application permet d’envoyer automatiquement un message indiquant l’indisponibilité du conducteur. Cela permet de conduire sans être dérangé par son téléphone.
  • Le non-port de la ceinture de sécurité :
    La ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant et à l’arrière depuis 1990. Même lorsque le trajet est court, il est vital de porter cette ceinture.
  • La consommation de stupéfiants et d’alcool :
    Le risque d’accident avec un taux d’alcool de 0,5g/L de sang est multiplié par 2 et par 10 pour un taux d’alcool de 0,8 g/L de sang.
    La consommation de stupéfiants est également à l’origine de pertes de contrôle, du ralentissement des réflexes et de la diminution de la vigilance. Ils multiplient en moyenne par 2 le risque d’accident.
    Le mélange alcool et stupéfiant multiplie en moyenne par 14 le risque d’accident.

*Les IDSR sont des bénévoles et volontaires nommés par le Préfet, et s’engageant pour la Sécurité Routière dans le département.

Pour connaître les missions et les conditions pour être IDSR : contactez la coordination Sécurité Routière de l’Allier par courriel au ddt-saudt-td@allier.gouv.fr ou par téléphone au 04 70 48 77 97.