Actualités

Contenu

Appel à projets départemental - MILDECA 2021

 

Le plan national 2018 – 2022 de mobilisation contre les addictions a fixé les orientations en matière de lutte contre les conduites addictives. Il vise notamment à accompagner une prise de conscience dans la société par une série d’orientations stratégiques.

 
Suite à un dysfonctionnement de la plateforme de dépôt de demandes de subventions MILDECA "Démarches simplifiées", les porteurs de projets sont invités à ne plus utiliser cette plateforme et à adresser leur dossier à l’adresse mail suivante : pref-bsi@allier.gouv.fr, puis par courrier à l’attention de Mme REMUZON Aurélie, bureau de la sécurité intérieure - Préfecture de l’Allier - CS 31649 03016 MOULINS Cedex.

En raison de ce problème technique, la date de clôture de dépôt des dossiers est reporté au mardi 6 avril 2021.

Cette année 2020 aura été marquée par un contexte sanitaire, social et économique particulièrement difficile. Si les conséquences immédiates des périodes de confinement sur les usages de substances psychoactives sont contrastées, il est probable que l’aggravation des consommations et comportements à risque perdure pour une partie de la population.

La prévention et la prise en charge des conduites addictives restent un enjeu majeur pour la santé et la sécurité des personnes.

I- Objectifs de l’appel à projets :

Les projets devront correspondre aux objectifs stratégiques de l’appel à projets régional et départemental suivants :

  • Renforcer la prévention et agir sur la précocité des consommations, dès le plus jeune âge, en particulier par le renforcement des compétences psycho-sociales et l’aide à la parentalité. En effet, les risques, tant au plan sanitaire que social, auxquels sont exposés les jeunes, et en particulier à l’adolescence, notamment du fait de la précocité des consommations, doivent faire l’objet d’une vigilance particulière ;
  • Soutenir le développement de dispositifs de réduction des risques et des dommages adaptés aux publics et aux territoires :
    • mieux accompagner la vie nocturne festive et favoriser au plus près des territoires une gestion collective des risques sanitaires et des troubles à l’ordre public associés, tant en milieu rural (milieux festifs alternatifs freestyle party) qu’en milieu urbain (promotion des démarches type charte de la vie nocturne, prévention itinérante, partenariat avec les services inter-universitaires de médecines préventive et de promotion de la santé et des bureaux des élèves dans l’enseignement supérieur) ;
    • favoriser l’observation locale des conduites addictives et renforcer les actions de formation des adultes encadrants et professionnels aux contacts du public.
  • Soutenir la mise en œuvre de programmes de sensibilisation et de formation spécifique à la thématique addictive : repérage précoce, accompagnement et, le cas échéant, orientation des personnes faisant usage de substances psychoactives (en particulier les plus jeunes) par les professionnels des champs éducatif, sportif, sanitaire et social à leur contact, afin de prévenir le développement de conduites addictives et de réduire les risques et dommages, formaliser les partenariats entre ces professionnels de première ligne et ceux pouvant constituer un recours (consultations jeunes consommateurs (CJC), maisons des adolescents, les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie).

Les actions devant être réalisées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021 (sauf exception – Education nationale), il ne peut y avoir de report des crédits. Les subventions qui n’auront pas été engagées feront l’objet d’un ordre de reversement après échanges avec les porteurs considérés.

II - Les destinataires de l’appel à projets :

Toute personne publique ou privée, notamment les services de l’État, les communes, les associations et les organismes publics et privés œuvrant dans le domaine de la santé peuvent présenter un projet.

Les mesures qui relèvent de l’action habituelle des services déconcentrés doivent être financées sur leurs budgets, qu’il s’agisse de prévention, de lutte contre le trafic ou de la prise en charge sanitaire relevant essentiellement de l’assurance maladie.

III/ Production du dossier de demande de subvention :

  • Critères d’éligibilité : les projets devront :
    • s’inscrire dans les orientations de la MILDECA 2021 rappelées précédemment ;
    • préciser le constat à partir duquel le projet est construit, les objectifs, les effets attendus de l’action, les publics bénéficiaires et des propositions de critères d’évaluation permettant de juger des résultats concrets de l’action conduite et détailler le budget prévisionnel et notamment les co-financements ;
    • être accompagnés - dans le cas d’un renouvellement - d’une évaluation de l’action comportant désormais les indicateurs de la feuille de route régionale et du compte de résultats financier de l’année 2020.
  • Procédure de dépôt des dossiers :
    Suite à un dysfonctionnement de la plateforme de dépôt de demandes de subventions MILDECA "Démarches simplifiées", les porteurs de projets sont invités à ne plus utiliser cette plateforme et à adresser leur dossier à l’adresse mail suivante : pref-bsi@allier.gouv.fr, puis par courrier à l’attention de Mme REMUZON Aurélie, bureau de la sécurité intérieure - Préfecture de l’Allier - CS 31649 03016 MOULINS Cedex.
    En raison de ce problème technique, la date de clôture de dépôt des dossiers est reporté au mardi 6 avril 2021.

Un tutoriel vous indiquant le processus de dépôt de dossier et un récapitulatif des pièces exigées (CERFA, pièces administratives, tableaux de dépenses, éventuels devis…) sont joints en annexe.

 
 

Documents associés :