Actualités

Contenu

Accueils collectifs de mineurs (ACM)

 

Tous les ans plusieurs centaines de milliers d’enfants partent en accueils collectifs de mineurs (ACM) avec hébergement, en centre de vacances, en colonies de vacances, en centres de loisirs, en centres aérés, ou en accueils de scoutisme.

 

La "colo" ou le "centre aéré" demeurent, dans le langage commun, synonymes de temps de plaisir, d’éducation à la vie collective, à la pratique d’activités diversifiées afin de vivre ensemble des moments uniques de découverte et de prise d’autonomie.

Dans ces accueils (séjours de vacances, accueils de loisirs, accueils de scoutisme) des animateurs qualifiés, parfois bénévoles, s’engagent pour accompagner les enfants et les jeunes dans leurs loisirs et vers une prise de responsabilité.
Les municipalités, les associations, les comités d’entreprises sont les principaux organisateurs de ces offres d’accueil et de séjour déclarés auprès du ministère chargé de la jeunesse.

Le législateur place sous la protection du représentant de l’Etat dans le département tout mineur dès son inscription dans un établissement scolaire, accueilli hors du domicile parental à l’occasion des vacances scolaires, des congés professionnels ou des loisirs, dans le cadre d’un accueil collectif à caractère éducatif.

Cette disposition du Code de l’action sociale et des familles vise notamment à s’assurer que les conditions d’accueil des mineurs permettent de garantir leur sécurité morale et physique.