Contenu

25 novembre 2017 : journée mondiale contre les violences faites aux femmes

 

Violences conjugales, viol, harcèlement, agression sexuelle, violence psychologique, mariage forcé, attouchement, excision… Chaque année, le 25 novembre marque l’engagement de l’Etat en faveur de l’élimination des violences à l’égard des femmes.

 

Dans l’Allier, à l’occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes, de nombreux partenaires se mobilisent, avec le concours et le soutien financier des services de l’Etat. Ces partenaires vous proposent des évènements destinés à mettre en lumière la réalité des violences faites aux femmes, et à favoriser la réflexion et l’échange autour de ces questions.

Vous trouverez ci-dessous le programme de cette mobilisation qui, cette année encore, se caractérise par sa richesse et sa diversité.

Autour de Montluçon :

A Commentry, vendredi 24 novembre, en partenariat avec la ville de Commentry, par le truchement de son Comité Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).

  • 14h-17h, théâtre A. Thivrier, rue du Dr Thivrier : initiation au self-défense et rencontre avec des professionnel(le)s oeuvrant contre les violences faites aux femmes

La volonté de parler des droits des femmes est née du constat qu’un retour en arrière, dans notre société, était tangible. Tout va se dérouler depuis le personnage énigmatique qu’est Marie Bizarre. Elle traverse les époques avec son landau, se raconte sur tous les tons et dialogue, non sans humour, avec ses ami·e·s de toujours (Olympe de Gouges, Simone Veil, Lucien Neuwirtz, Gisèle Halimi, Malala, les Femen…).

Elle dénonce l’injustice universelle réservée aux femmes, incarne à sa façon les rêves, les révoltes ou les menaces d’un monde en perpétuel mouvement.

Avec quelques brins d’accessoires, quelques bribes de chansons et des images intempestives, Véronique Pilia chahute joyeusement les luttes féministes et convoque des retrouvailles interactives où les hommes et les rires ne font pas défaut.
Sur un texte enthousiaste et quasi d’Agit prop, Marie Bizarre tend son hilarant miroir en colère…

A nous d’y réévaluer nos démissions, nos engagements et de retrouver aujourd’hui, le sens du combat. Vital.. !

Renseignements au 04 70 08 33 41.

A Moulins :

A Moulins, vendredi 24 novembre, action du CIDFF (association loi 1901, soutenue financièrement par la délégation aux droits des femmes et à l’égalité).

  • 18h, au siège du CIDFF, 14 rue Jean-Jacques Rousseau : lancement de l’ouvrage « Mots "doux" ; Maux "d’amour" » qui rassemble des textes et illustrations ayant valeur de témoignages, réalisés par des femmes victimes de violences accompagnées par le CIDFF

Autour de Vichy

A Taxat-Senat, samedi 25 novembre, en partenariat avec la ville de Taxat-Senat et le centre social de Brout-Vernet.

La volonté de parler des droits des femmes est née du constat qu’un retour en arrière, dans notre société, était tangible. Tout va se dérouler depuis le personnage énigmatique qu’est Marie Bizarre. Elle traverse les époques avec son landau, se raconte sur tous les tons et dialogue, non sans humour, avec ses ami·e·s de toujours (Olympe de Gouges, Simone Veil, Lucien Neuwirtz, Gisèle Halimi, Malala, les Femen…).

Elle dénonce l’injustice universelle réservée aux femmes, incarne à sa façon les rêves, les révoltes ou les menaces d’un monde en perpétuel mouvement.

Avec quelques brins d’accessoires, quelques bribes de chansons et des images intempestives, Véronique Pilia chahute joyeusement les luttes féministes et convoque des retrouvailles interactives où les hommes et les rires ne font pas défaut.
Sur un texte enthousiaste et quasi d’Agit prop, Marie Bizarre tend son hilarant miroir en colère…

A nous d’y réévaluer nos démissions, nos engagements et de retrouver aujourd’hui, le sens du combat. Vital.. !

Renseignements au 04 70 58 20 58.